La dialectique platonicienne

La dialectique platonicienne Platon

La dialectique platonicienne a plusieurs sens. En effet, Platon la définit différemment dans plusieurs de ses dialogues en évoquant tantôt une méthode philosophique rigoureuse issue de la maïeutique de Socrate ; tantôt un mode de connaissance ; ou encore le genre littéraire même des dialogues. Elle deviendra un des sept arts libéraux du Moyen Âge, avec la grammaire et la rhétorique (pour la littérature).

>> La République, Platon | Résumé détaillé (blog)

La dialectique platonicienne est l’art de la discussion. Ayant pour étymologie le verbe grec dialegein, qui signifie « dialoguer », la dialectique renvoie tout d’abord à un échange méthodique de paroles entre deux interlocuteurs. Or, cette manière de dialoguer accouche d’une forme de savoir : la conversation progresse d’idée en idée, la dernière étant nécessairement plus pertinente que la première. C’est Zénon d’Élée qui aurait découvert cette méthode intellectuelle à l’origine de la dialectique platonicienne pour montrer que les conséquences d’une thèse se contredisent ou contredisent directement la thèse. Elle était également la seconde dimension de l’éducation des sophistes. Protagoras, en particulier, enseignait la technique des « discours doubles » (soutenir successivement deux points de vue opposés) pour atteindre la vérité. Platon reprend la méthode à son compte, mais en insistant, pour sa part, sur l’importance de définir rigoureusement les termes de la discussion. C’est faute de se servir de la dialectique que les hommes dialoguent de manière infructueuse : « Il me semble, avance Socrate, qu’on s’y laisse engager souvent sans le vouloir et lorsqu’on croit seulement discuter : c’est que, faute de distinguer les différents sens d’une proposition, on en tire des contradictions apparentes, suivant le sens littéral, et l’on chicane au lieu d’employer la dialectique » (La République). La dialectique platonicienne est aussi la forme littéraire exceptionnelle des dialogues platoniciens, où se mêlent la logique et la poésie.

>> L’art d’avoir toujours raison selon Schopenhauer sur un post-it

La dialectique platonicienne est la méthode du philosophe

La dialectique platonicienne est aussi l’art de classer les concepts. Cette acception est à l’origine du sens élogieux qu’ont retenu les modernes. Pour ceux-ci, la dialectique platonicienne se caractérise par la force du raisonnement logique, celle qui rend possible la véritable explication des choses par les Idées. Elle signifie plus précisément l’art de diviser les choses en genres et en espèces afin de pouvoir les examiner et les discuter. L’étymologie grecque dialegein signifie en effet à la fois conversation et division logique. En pratique, la dialectique platonicienne permet de remonter de concepts en concepts, de propositions en propositions jusqu’aux concepts les plus généraux et aux principes premiers, qui ont pour le philosophe une valeur essentielle. Elle est « […] le seul art à progresser ainsi, en supprimant les hypothèses et en remontant jusqu’au point de départ lui-même, pour y gagner en solidité, et le seul qui réellement tire en douceur l’œil de l’âme, enfoui dans quelque bourbier barbare, et l’entraîne vers le haut, en ayant recours, pour l’aider à opérer sa conversion, aux arts que nous avons détaillés » (La République). Seule la dialectique platonicienne parvient à dépasser le monde des apparences et à élever le raisonnement jusqu’au niveau de l’essence de la réalité. En cela, elle est supérieure aux mathématiques, qui se bornent à étudier les rapports réciproques entre les choses. Cette acception a également inspiré le sens péjoratif du mot « dialectique » (chez Kant, par exemple), qui suggère des distinctions aussi inutiles que subtiles.

>> La dialectique de Hegel sur un post-it

La dialectique platonicienne est le propre du philosophe. Platon la considère comme la science qui donne accès à la forme ultime du savoir, c’est pourquoi elle est le faite et le comble des autres sciences. Dans Le Sophiste, il pose l’équivalence entre, d’une part, le dialecticien, capable d’écarter les hypothèses par la seule puissance de la logique pour aller droit au principe, et d’autre part le philosophe. Le problème, c’est que cette méthode intellectuelle est contrefaite et corrompue par les jeunes, lesquelles s’en servent pour s’amuser. Ils débattent en se préoccupant exclusivement des apparences et en se moquant de la pertinence de l’argumentation. « Arrivé à un âge plus mûr, prévoit Socrate, on ne voudra pas donner dans cette manie. On imitera ceux qui veulent faire sérieusement de la dialectique et découvrir la vérité plutôt que ceux qui ne veulent que s’amuser et contredire. Ainsi on prendra soi-même un caractère plus honorable et on rendra à la profession philosophique décriée la dignité qui lui appartient » (La République). Il faut donc réserver l’exercice de la dialectique platonicienne aux individus qui satisfont à deux conditions : ils ont atteint un certain âge et ils manifestent une prédisposition pour la philosophie. Platon souhaite que les futurs philosophes rois de son État idéal se mettent à la dialectique seulement à 30 ans, une fois qu’ils auront étudié préalablement les autres sciences. Dans les faits, la dialectique platonicienne était le second versant de l’enseignement dispensé à l’Académie.

>> Le sophiste selon Socrate sur un post-it

Qui est Romain Treffel ?
Passionné par les idées, je veux vous aider à mieux comprendre votre existence grâce au meilleur de la pensée. C’est dans cet esprit que je travaille à rendre les grands concepts plus accessibles et les grands auteurs plus proches de nous. Passé par l’ESCP, la Sorbonne, et l’École Normale Supérieure, j’aide également les étudiants à réussir les épreuves littéraires des concours des grandes écoles.
Recevez ma synthèse
des 100 meilleures
idées philosophiques
grade
Tu prépares des épreuves de dissertation ?
Je te donne une méthode simple pour cartonner !
grade
Tu prépares des épreuves de dissertation ? Je te donne une méthode simple pour cartonner !
Vous aimez le style de cet article ?
Découvrez les 5 secrets pour écrire clairement.
Je hais les spams et protège vos données personnelles.
Vous aimez le style de cet article ?
Découvrez les 5 secrets
pour écrire clairement
.
Je hais les spams et protège vos données personnelles.
Recevez ma synthèse des 100 meilleures
idées philosophiques