Parole et pouvoir Prépa HEC

En affirmant que « les mots justes trouvés au bon moment sont de l’action », Hannah Arendt met en lumière le pouvoir insoupçonné de la parole. Celle-ci ne se résumerait pas à un son intelligible, et les mots pourraient être plus que des mots, car ils recèleraient le pouvoir, s’ils sont délivrés de la manière idoine, de se convertir en actes. L’homme de pouvoir, au sens surtout politique, semble bien au fait de cette propriété, puisqu’il prend un soin tout particulier à mettre en scène sa propre parole dans le but d’en maximiser l’effectivité. Le dire apparaît donc pour lui comme partie intégrante du faire. Les traductions concrètes de la réflexion de la philosophe invitent donc à…

9,99 euros

Édition limitée à 100 téléchargements